42 Familles de brevet déposés par Free, lesquels dans la Freebox V7 ?

0
1369
La semaine dernière la société Free à communiqué sur les efforts qu’elle consacre à l’innovation dans le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication. Sa politique de recherche et développement est structurée autour de deux objectifs : offrir des services différenciés aux abonnés grâce à des matériels dédiés et réduire les coûts liés à la construction et l’exploitation de son réseau.
Iliad indique « développer notamment les nouvelles générations de boîtiers Freebox intégrant les dernières innovations techniques », et déploie des équipements de réseau innovants de type xDSL, fibre optique et/ou mobile.

Une interface télécommande/clavier tactile et a déposé plusieurs brevets à cet effet

Un des nouveaux brevet décrit une télécommande intelligente qui économise l’énergie

Nouveau brevet déposé à l’INPI, signé encore une fois Freebox SAS, nous présente une nouvelle fonctionnalité d’une hypothétique future-nouvelle-box.

L’invention présente cette fois un concept destiné à améliorer la consommation électrique d’une télécommande moderne, c’est-à-dire équipée d’un gyroscope et d’un accélérateur. Donc qui consomme plus qu’une télécommande classique infra-rouge.

L’idée part d’ailleurs de l’utilisation de la consommation électrique d’une zappette classique, prétextant que « pour des télécommandes à simple clavier, l’autonomie n’est généralement pas un problème, car la télécommande et ses circuits ne sont alimentés que pendant la durée, très brève, de l’appui sur une touche ». Par contre, dans une télécommande gyroscopique de type Freebox Révolution ou même Wiimote, équipée de gyroscope et d’accélérateur, « la problématique de la consommation énergétique revêt une acuité particulière ». Ainsi, l’invention propose de désactiver les éléments de la télécommande un par un (circuit radios le plus énergivore en premier, puis le microprocesseur, gyroscope), et de les réactiver par simple appui sur un bouton.

Un système domotique audio dans la Freebox v7 ?

L’un des autres brevets le plus ambitieux demeure toutefois ce dispositif de distribution audio et vidéo. Une box centrale (il pourrait s’agir d’une Freebox), décrite comme un « équipement serveur domestique », diffuse des flux audio et vidéo vers des périphériques actifs, qui peuvent être des enceintes. Allant plus loin, l’opérateur explique aussi qu’il est possible de créer des « groupes d’ambiance » en regroupant des enceintes à une même bibliothèque musicale; en utilisant les boutons présents sur les enceintes, on peut arrêter la lecture sur une pour reprendre sur l’autre.

De même, il devient possible de rejoindre le flux audio/vidéo déjà diffusé sur un autre appareil. Free promet une utilisation « très simple et intuitive » depuis n’importe lequel des périphériques actifs.

webdusud.fr